FAQ

Frequently asked questions

Auguste Delaune


Auguste Delaune est un patronyme que vous avez peut-être souvent croisé : de nombreuses rues et stades (dont celui du prestigieux club de Reims) portent son nom. Et bien sûr, la coupe de France FSGT de foot à 11 n’y déroge pas. Ancien athlète au Club sportif ouvrier dionysien à Saint-Denis (93), il courra à 20 ans le cross de l’Humanité de 1928. Il fut surtout un des grands dirigeants du sport travailliste dans les années 1930, avant d’être un des artisans de l’unification entre les organisations socialistes et communistes. De cette fusion naquit la FSGT, le 24 décembre 1934. Auguste Delaune en deviendra le secrétaire général. Léo Lagrange, alors sous-secrétaire d’État au sport du Front populaire, nomma ce militant d’un sport accessible à tous et à toutes, au Conseil supérieur des sports. Auguste Delaune s’est également investi dans l’organisation des anti-Jeux de Berlin : l’Olimpiada popular de Barcelone en 1936. C’est avec d’autres camarades de la FSGT, que cet antifasciste de conviction et d’action rejoignit la Résistance. D’abord, en initiant « Sport libre », seul mouvement de résistance sportif, puis en prenant la tête des Jeunesses communistes clandestines. Il est arrêté le 27 juillet 1943 par la police française avant de succomber aux tortures de la Gestapo le 12 septembre, à l’âge de 34 ans, sans avoir ni parlé ni donné sa véritable identité. #EN SAVOIR PLUS




La Coupe de la Vie ouvrière


Pendant près de 35 ans (1947-1981), la Coupe de la Vie ouvrière fut la grande compétition nationale des clubs « corpo » (d’entreprise) de la FSGT, voire au-delà tant son aura rayonnait au-delà de la Fédération. Co-organisée avec la Confédération générale du travail (CGT) éditrice du journal la Vie ouvrière, ladite Coupe rassembla jusqu’à 700 équipes dans toute la France et tous les secteurs économiques. La Coupe de la Vie ouvrière permettait à la fois de marquer l’ancrage de la FSGT dans la classe ouvrière et d’affirmer son rapport particulier au syndicalisme. Toutefois, les évolutions de la société et du monde du travail vont la contraindre à repenser les compétions de foot et à fusionner a Coupe de la Vie ouvrière avec la Coupe Delaune. Cependant, par de nombreux aspects son esprit se prolonge, notamment dans le foot à 7 autoarbitré où de nombreuses équipes résultent des sociabilités qui se tissent dans les « boites ». #EN SAVOIR PLUS




Le Mondial ouvrier des années 1930


Alors qu’en 1934, l’Italie fasciste s’apprête à accueillir la deuxième Coupe du monde de football avec l’assentiment de la Fédération internationale de football amateur/association (Fifa), à Paris la Fédération sportive travailliste organise au sein du de l'IRS (Internationale rouge des sports), une Coupe du monde de football ouvrier. Dans le contexte d’unité antifasciste, sont également invitées des équipes affiliées à l’Internationale sportive ouvrière socialiste (Isos). Le tournoi sera surtout marqué par la venue de l’URSS qui remporte la finale devant la Norvège au stade Buffalo de Montrouge. Ceci, devant un public nombreux et des grands joueurs de l’époque, tel Pierre Chayriguès, gardien du Red Star Saint-Ouen et de l’équipe de France. Le message est alors clair : faire du football un outil au service des valeurs émancipatrices et antifascistes et non pas un support de chauvinisme et de nationalisme. #EN SAVOIR PLUS




France Palestine 1982


Fin 1981, la FSGT est la première organisation sportive française a établir des relations officielles avec le mouvement sportif palestinien. Ce rapprochement se traduira par la visite d’une équipe palestinienne en mai 1982 à Vigneux (91), à Arcueil (94) et au Havre (76). Dans la cité normande, c’est une sélection nationale FSGT qui affronte son homologue palestinien pour ce qui demeure le seul match France-Palestine de l’histoire à s’être déroulé dans l’Hexagone. Durant l'été 1985, une équipe de football FSGT fait une tournée dans la bande de Gaza, à Naplouse, Jéricho, Jérusalem et à Bethléem. Le football restera longtemps le principal langage de ces échanges sportifs avant que le travail commun sur la formation des animateurs, des éducateurs et des profs de sport – hommes et femmes – cimentent et enrichissent, davantage encore, les relations solidaires et sportives portées par notre Fédération et ce de façon ininterrompue. #EN SAVOIR PLUS




France [FST]-URSS 1926


1926 - En marge des institutions internationales du football, la première visite de l'équipe soviétique en France annonce une rencontre, contre la sélection de la Fédération sportive du travail, aussi bien politique que sportive. L'historien Paul Boulland revient - dans Retronews, le site de presse de la BNF - sur ce match amical couvert largement par L'Humanité. #EN SAVOIR PLUS





JOIN THE OG SYNDICATE

Subscribe to Our Newsletter

OG x The Savvy Creator

Artist & Creative Coach

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon

© 2023 by OG Penny LLC.